EURO_2016

Euro 2016, le Bilan

EURO_2016

L’Euro 2016 est derrière nous et il est grand temps pour un bilan. Quelles informations peut-on tirer de cette competition pour affiner nos paris et nos sélections en Fantasy league ? L’Euro a été riche en rebondissements. Des outsiders qui deviennent champions aux grands qui déçoivent, les surprises ont été au rendez-vous. Retrouvez les meilleurs paris sur les compétitions européennes sur France Pari !

[flytonic-button text=’Visitez France Pari’ linkurl=’http://fantasyleague-football.fr/visit/france-pari/’ size=’reg’ icon=’none’ bg_color=’red’ border_color=’normal’ text_color=’lgt’ ]

La petite histoire de l’Euro

En 1960, l’UEFA (Union of European Football Associations) conçoit une compétition entre nations européennes, appelée également «Championnat d’Europe des Nations» ou «Euro». Elle a lieu tous les 4 ans lors des années sans Coupe du Monde. L’Allemagne et l’Espagne ont remporté le plus grand nombre de victoires (3). Les vainqueurs des trois dernières éditions sont l’Espagne (2012 et 2008) et la Grèce (2004). Pour cette Edition 2016 c’est encore une fois l’Allemagne et L’Espagne qui se présentaient en grands favoris. La suite est une série de surprises pour le plus grand bonheur des parieurs qui n’ont pas froid aux yeux.

L’avant Euro 2016

Les Bleus ont un objectif : faire oublier les dernières sélections qui ont largement déçu et terni l’image de l’équipe nationale. La tâche s’annonce difficile pour le sélectionneur Didier Deschamps qui doit jongler entre les blessures et les scandales. A ce stade la France doit modifier son équipe type. Les défenseurs Raphaël Varane et Mathieu Debuchy sont blessés et le milieu Mamadou Sakho suspendu. Autre surprise, Les Pays Bas ne participent pas, conséquence de leur défaite face à la République Tchèque et à la qualification de la Turquie. L’Italie de son côté, se présente sans grands noms suite aux blessures des milieux Claudio Marchisio, Marco Verratti et Ricardo Montolivo. Les experts des paris sportifs sont mitigés et à ce stade, l’Allemagne et L’Espagne n’ont pas vraiment de concurrents.

Au niveau des fantasy league, les experts conseils de rester sur les grands classiques en se basant sur les derniers résultats des joueurs en Championnat. Lorsqu’ils proposent quelques risquent pour maitriser son budget c’est pour conseillers des joueurs comme Christian Fuchs (Leicester en Premier League et sélectionné pour l’équipe d’Autriche) ou Harry Kane en Top butteur. L’histoire sera assez différente avec notamment le surprenant Griezmann et une bonne compétition pour Gareth Bale.

Les tops et les flops de l’Euro 2016

Malgré son handicap, l’Italie écarte l’Espagne en 8ème de finale (Italie-Espagne : 2-0). En quart de finale, elle perd aux tirs aux buts face à l’Allemagne (Allemagne-Italie : 6-5).

En demi-finale, l’Allemagne s’incline face à la France (Allemagne-France : 0-2). Son offensif polyvalent Thomas Müller, pourtant sacré meilleur buteur de la Coupe du Monde 2014 et co-meilleur buteur 2010, ne marque pas durant cette édition de l’Euro.

L’Angleterre sort prématurément de la compétition, lors des 1/8 de finales, elle se résigne face à … l’Islande (Angleterre-Islande : 1-2). Le milieu Gylfi Sigurdsson égalise à la 6ème minute et offre un revirement de situation inattendu.

Les paris sportifs qui donnent l’Islande vainqueur font des heureux.

En quart de finale, l’Islande se confronte à la France qui remporte le match non sans difficultés (France-Islande : 5-2). Le portier Hannes Halldórsson (Islande) est numéro 1 au titre du plus grand nombre d’arrêts (27).

Le Portugal étonne, il gagne en finale face à la France et remporte la coupe (Portugal-France : 1-0).

La France réalise de bons chiffres : 1.86 but par match, 88% de passes réussies, 121 tirs dont 43 cadrés, 42 non cadrés et 36 arrêtés. A 25 ans, le milieu Antoine Griezmann est couronné soulier d’or (6 buts inscrits) devant Cristiano Ronaldo (Portugal, 3 buts), Olivier Giroud (3 buts) et Dimitri Payet (3 buts). Il passe 4ème meilleur buteur de l’histoire de l’Euro.

L’après Euro

En termes de paris sportifs les joueurs qui ont misé sur des équipes non attendues ont obtenu d’énormes gains. On peut dire que les bookmakers ont fait des heureux cette saison. Après la victoire surprise de Leicester en Premier league, l’Euro a fermé la danse avec notamment la victoire de l’Islande sur l’Angleterre et jusqu’en finale avec la victoire du Portugal sur le favori Français.

Suite à ses résultats, la France fait un bond de 10 places au classement FIFA (Fédération International de Football Association) et passe 7ème, derrière le Portugal. Le 1er septembre, elle rencontrera l’Italie en match amical à Bari. A suivre les éliminatoires pour la Coupe du Monde 2018 en Russie ! Au final, cette compétition nous a donné d’excellents repères pour les prochaines fantasy leagues. Certains joueurs encore accessibles se sont fait remarquer et pourraient bien faire partie de nos prochaines sélections.

[flytonic-button text=’Visitez France Pari’ linkurl=’http://fantasyleague-football.fr/visit/france-pari/’ size=’reg’ icon=’none’ bg_color=’red’ border_color=’normal’ text_color=’lgt’ ]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.